Aller au contenu principal

La MAIF a choisi de s’engager pour la transition écologique

Contexte

La MAIF a choisi de s’engager pour la transition écologique, faisant le constat d’enjeux planétaires multiples relatifs à : 

  • La biodiversité : extinction de masse, pollution de l’eau et des sols, érosion des ressources génétiques. 

  • Le besoin en énergies renouvelables : raréfaction des ressources fossiles, objectifs nationaux d’intégration d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. 

  • Le déclin du foncier agricole : augmentation de la taille des exploitations, disparition des fermes de petite taille en vente locale, artificialisation des sols agricoles, urbanisation croissante. 

  • La difficulté de représentation des agriculteurs : problématique de renouvellement des générations d’agriculteurs, crises économiques dans le monde agricole, perte de rentabilité des exploitations, diminution des effectifs. 

  • L’agriculture biologique : déséquilibre entre l’offre et la demande pour le marché bio, aides de la PAC insuffisante et manque d’incitation au bio, difficultés économiques pour la conversion au bio, engagements d’atteinte des objectifs nationaux de SAU en bio difficiles à tenir. 

image

Fonctionnement du partenariat

MAIF Transition est une solution inédite pour la transition énergétique et agricole en France opérante depuis 2019. Doté de 50 millions d’euros, le fonds MAIF Transition a pour ambition d’investir 200 à 400 millions d’euros pour financer dans chacun des départements français métropolitains et outre-mer, un projet destiné à l’ensemble des filières agricoles, et favoriser l’émergence de projets innovants, de méthodes et de savoir-faire en matière de multiusage du foncier. La production d’énergie renouvelable permettra aux exploitants agricoles, nouveaux ou en conversion, de financer la transition vers une agriculture biologique pour répondre à une demande en forte croissance et de s’investir dans un projet viable à long terme. Cette agriculture non intensive revalorisera le sol et permettra de créer des emplois non délocalisables.

nature

Pertinence de l’agrivoltaïsme pour la transition énergétique et agricole

Le découpage de l’enveloppe du fonds sera ventilé afin que les énergies renouvelables, dont la maturité garantit un revenu sécurisé et prévisible, permettre le financement de la transition agricole : 

  • 20% pour l’acquisition de terres agricoles, la restauration agroécologique des sols, les investissements d’exploitation pour l’installation d’agriculteurs indépendants ; 

  • 80% pour l’investissement dans des projets d’énergies renouvelables. 

Les projets agrivoltaïques soutenus permettront la création de synergies agricoles et économiques qui apportent pertinence et valeur au projet agricole. Grâce à cette solution de financement MAIF Transition, les partenaires s’engagent à accompagner la redynamisation des territoires sur le long terme en permettant d’accélérer conjointement les transitions énergétique et agricole à grande échelle. 

Expérience et projets

Dans le cadre du partenariat, Akuo a développé trois projets agrivoltaïques en métropole, sur lesquels Agriterra est le partenaire agricole qui suit les volets agricoles (lien agriculteur, définition du projet agricole, suivi agronomique etc.). Ces projets sont les suivants :

Lignières - Cher

70 ha Eleveurs de porcs plein air

Exploitant : German Pacheco
Date d'installation : 2020
Taille projet agrivoltaïque : 33,5 ha
Technologie agrivoltaïque : Panneaux fixes

lign3

Faux - Dordogne

120 ha Grande cultures

Agriculteurs spécialisés dans la grande culture
Exploitant : Martin Fradet et Florian Bonal
Date d'installation : 2021
Taille projet agrivoltaïque : 34 ha
Technologie agrivoltaïque : trackers grandes cultures

faux2

Labastidette - Haute-Garonne

150 ha Amandiers et grandes cultures

Exploitant : Martin d'Archimbaud et Boris Spassky
Date d'installation : 2021
Taille projet agrivoltaïque : 22,25 ha
Technologie agrivoltaïque : trackers grandes cultures

Labastidette1

MAIF Transition a pour ambition de répondre aux besoins des porteurs de projets : 

  • Portage foncier :  Cette solution a pour objectif de réduire les difficultés d’accès au foncier agricole via l’acquisition de terres et leur mise à disposition via un bail rural environnemental de 25 ans. 

  • Installation / Diversification : MAIF Transition prendra en charge des investissements nécessaires au projet d’installation ou de diversification (équipements de transformation, restauration agroécologique des sols, irrigation…). 

  • Afin d’apporter des services supplémentaires à l’agriculteur installé, Akuo et Agriterra étudieront la possibilité d’implémenter un projet agrivoltaïque en synergie avec le projet agricole sur une partie du foncier. Ce projet sera co-conçu avec l’agriculteur et les experts d’Agriterra pour répondre à des besoins agronomiques précis (ombrage, protection contre les aléas, mécanisation). 

Une question sur notre accompagnement ?

Pour plus d'information sur vos droits informatiques & Liberté cliquez-ici

*Champs obligatoires